Décortiquons le mot « Abnégation »

Le mot du champion

Décortiquons le mot « Abnégation »

Décortiquons le mot « Abnégation »

L’origine

Le mot abnégation vient du latin. On reconnait ab, préposition latine marquant l’éloignement et le mot négation.

En effet, abnégation signifiait à l’origine « négation », « contestation ».

Puis abnégation a évolué vers le sens de « reniement » : on a parlé de la triple abnégation de l’apôtre Pierre dans l’Évangile.

Ces sens ont aujourd’hui disparu au profit du sens moderne de « sacrifice, renoncement, désintéressement », en particulier « sacrifice de soi, oubli de son propre intérêt ». Exemple : le temps qu’il consacre au bénévolat relève de l’abnégation.

Abnégation est donc synonyme d’altruisme, dévouement.

Un dernier exemple : faire preuve d’abnégation dans la défense d’une cause humanitaire.

Dans la même famille

On trouve dans cette famille des mots formés avec la racine latine negare, parmi lesquels la dénégation (« refus d’admettre, contestation »), et le verbe associé dénier (« refuser, contester », qu’on ne confondra pas avec daigner, qui signifie « consentir »). On trouve aussi le renégat (qui fait renégate au féminin, « personne qui abandonne sa religion ou ses idées », autrement dit « traitre »), et le verbe associé renier.

Recommended Posts