Décortiquons le mot « Empathie »

Le mot du champion

Décortiquons le mot « Empathie »

Décortiquons le mot « Empathie »

L’origine

Le mot empathie est composé du préfixe en, qui signifie « dedans », et de pathie, apparenté au grec pathos, qui signifie « souffrance, affection ».

L’empathie est, en effet, la capacité de ressentir la douleur, la souffrance ou, plus généralement, tout autre sentiment éprouvé par autrui. Autrement dit c’est la capacité de se mettre à la place d’une autre personne et d’éprouver ce qu’elle ressent.

Exemple : éprouver de l’empathie pour quelqu’un.

La difficulté

Les mots issus de la racine path s’écrivent th. Pourquoi conserve-t-on ce h, en français, alors qu’il ne se prononce pas ? C’est parce que l’alphabet grec comporte deux lettres qui se prononcent [t] en français : la lettre tau et la lettre thêta. Et, au moment de fixer l’orthographe des mots d’origine grecque, l’Académie française a décidé, dès la première édition de son Dictionnaire en 1694, de conserver une trace étymologique différente pour les lettres tau et thêta, en transcrivant tau par t et thêta par th.

Prenons deux exemples très parlants parmi vos mots favoris.

Premier mot : orthographe, qui s’écrit th. En effet, ortho s’écrit, en grec, avec la lettre thêta.

Deuxième mot : étymologie, qui s’écrit avec un t. Attention ! Il n’y a pas de h après le t. Vous avez deviné pourquoi : étymo s’écrit, en grec, avec la lettre tau.

Et voilà pourquoi, en français, un millier de mots environ comportent aujourd’hui th, comme empathie !

Dans la même famille

On retrouve l’élément path dans, par exemple, sympathie (littéralement « souffrir avec ») et les dérivés empathique, sympathique, et aussi sympathiser, sympathisant.

On trouve aussi quantité de termes du vocabulaire médical : myopathie (« maladie des muscles »), neuropathie (« maladie du système nerveux »), cardiopathie (« maladie du cœur »). Tous ces termes sont des maladies, autrement dit des pathologies. Pathologie ! Encore un mot de la même famille !

Recommended Posts