Décortiquons le mot « Équivoque »

Le mot du champion

Décortiquons le mot « Équivoque »

Décortiquons le mot « Équivoque »

L’origine

Le mot équivoque vient du latin æquivocus, qui se décompose en æquus, qui signifie « plat, uni, égal », et vox, qui signifie « voix », c’est-à-dire « parole ». Étymologiquement, équivoque signifie « d’une voix égale ».

C’est tout naturellement que l’adjectif équivoque a désigné initialement, en français, des mots qui se prononcent de la même façon (de la même « voix ») ou encore des mots à sens multiples.

Équivoque a ensuite dévié vers le sens moderne d’« ambigu ». Un mot équivoque (ou une tournure équivoque), c’est un mot qui peut se comprendre de plusieurs façons, c’est un mot qui peut s’interpréter de plusieurs façons, qui n’est donc pas clair.

De cette confusion est né le sens péjoratif de « louche, suspect, qui n’inspire pas confiance ». On peut parler d’une conduite équivoque, d’un geste équivoque, d’un personnage équivoque, dont on ne sait s’il est fiable.

Le nom commun équivoque existe. Une équivoque, c’est une situation d’incertitude due à une ambigüité. On peut dissiper une équivoque, ou au contraire la laisser s’installer. D’où l’expression sans équivoque, qui signifie « sans détours, sans ambages ».

La difficulté

Attention ! Équivoque est un nom féminin. On dit donc une équivoque fâcheuse, une équivoque insignifiante.

Dans la même famille

Avec équi, au sens d’« égal », on trouve équilibre (littéralement « balance égale »), équinoxe (« nuit égale », c’est le moment de l’année où le jour et la nuit ont la même durée) et équilatéral (« côté égal », un triangle équilatéral étant un triangle dont les trois côtés ont la même mesure).

Du latin vox, on a hérité des cordes vocales, des vocalises (« exercices de chant ») et de la vocation (« fait de se sentir appelé pour une mission »).

Recommended Posts