Décortiquons le mot « Passion »

Le mot du champion

Décortiquons le mot « Passion »

Décortiquons le mot « Passion »

L’origine

Le mot passion vient du latin passio, qui signifie « souffrance », lui-même apparenté au grec pathos, de même sens. La passion, c’est donc la souffrance. Historiquement, le mot a été utilisé d’abord pour désigner la période de souffrances du Christ. Dans ce sens précis, il s’écrit aujourd’hui avec une majuscule initiale.

Le mot passion est ensuite passé de la souffrance physique à la souffrance psychique causée par l’expression intense de sentiments, comme l’amour.

Par exemple, on parle d’une passion dévorante, violente, aveugle. On peut résister à ses passions, vaincre ses passions ou, au contraire, succomber à ses passions.

Le sens le plus moderne, qui a perdu toute notion de passivité, désigne un penchant extrême, une inclination très vive et irrépressible vers quelque chose.

Exemples : la passion du jeu, la passion de l’orthographe.

Dans la même famille

On trouve l’adjectif passif, « qui subit », la passiflore, qu’on peut décomposer en « fleur de la passion », la compassion, étymologiquement « souffrir avec », passionnant, passionner. Et aussi le patient, la patiente, « personne qui souffre », le verbe pâtir (pâtir de quelque chose, c’est en subir les conséquences) et enfin la patience, « souffrance due une attente ».

Recommended Posts