Décortiquons le mot « Projet »

Le mot du champion

Décortiquons le mot « Projet »

Décortiquons le mot « Projet »

L’origine

Le mot projet vient du latin et se décompose en deux racines : pro, qui signifie « en avant », et jacere, qui signifie « jeter » (et qui a donné le mot jeter).

Le projet, c’est, littéralement, ce qu’on jette en avant, c’est une idée mise en avant, un plan qu’on met en œuvre dans un avenir plus ou moins proche.

Parmi les synonymes de projet, on trouve dessein (qu’on ne confondra pas avec dessin, « image »), plan, programme ou, à un stade moins avancé, ébauche, esquisse.

Exemples

On peut nourrir un projet, poursuivre un projet, dévoiler un projet.

Un projet peut être irréalisable, chimérique ou raisonnable.

Dans la même famille

On trouve d’abord le mot jet, à ne pas confondre avec le geai, « oiseau », ni avec le jais, « sorte de charbon », qui a donné l’expression noir de jais, c’est-à-dire « noir brillant, éclatant ».

Le verbe correspondant est projeter qui se conjugue avec deux t : il projette.

Toujours avec la notion de jet, de lancement, on a aussi projectile (on retrouve le c étymologique), projection, projecteur et même, plus récent, vidéoprojecteur. N’oublions pas contreprojet, « nouveau projet, en opposition avec le projet initial ». Contreprojet peut s’écrire soit avec un trait d’union (contre-projet), soit soudé, attaché, comme proposé par les rectifications orthographiques de 1990 pour tous les composés en contre.

Recommended Posts