Noms et adjectifs se terminant par le son [ɛl] (el, elle…)

L’astuce du champion

Noms et adjectifs se terminant par le son [ɛl] (el, elle…)

Noms et adjectifs se terminant par le son [ɛl] (el, elle…)

Comment écrire les noms et adjectifs se terminant par le son [ɛl] ?

La règle

Lorsqu’un nom ou un adjectif se termine par le son [ɛl], il s’écrit généralement avec e, l, s’il est masculin, et avec e, deux l, e, s’il est féminin. Exemples de noms masculins et d’adjectifs au masculin : un manuel, e, l, le ciel, du gel, e, l, industriel, ponctuel, e, l. Et au féminin : industrielle et ponctuelle, e, deux l, e, une bretelle, une ruelle, idem.

Les exceptions

Attention ! On écrit cependant un rebelle, un violoncelle, un vermicelle avec e, l, l, e. Et, à l’inverse, une béchamel, e, l.

De plus, lorsqu’un nom ou un adjectif se termine par le son [ɛl], on trouve aussi, mais bien plus rarement, la finale e accent grave, l, e. On écrit en effet un modèle, m, o, d, e accent grave, l, e, une clientèle fidèle, e accent grave, l, e, pour les deux mots, ou encore des stèles parallèles, même chose.

Mais ce n’est pas tout. Dans quelques mots, comme grêle, frêle ou pêlemêle (écrit pêle-mêle avec trait d’union avant les rectifications orthographiques de 1990), la finale [ɛl] s’écrit e accent circonflexe, l, e.

Remarque

Et l’anglicisme top-modèle, comment l’écrire ? En anglais, c’est t, o, p, espace, m, o, d, e, l. Cette forme identique à l’originale se retrouve en français, mais on utilise aussi une forme francisée avec un trait d’union et surtout avec la reprise de l’orthographe du mot français modèle : t, o, p, trait d’union, m, o, d, e accent grave, l, e.

Recommended Posts