Singulier et pluriel des noms composés d’une préposition et d’un nom

L’astuce du champion

Singulier et pluriel des noms composés d’une préposition et d’un nom

Singulier et pluriel des noms composés d’une préposition et d’un nom

Comment écrire le pluriel des noms composés d’une préposition et d’un nom ?

La règle

Les noms composés d’une préposition et d’un nom ne prennent un s qu’au pluriel. Au singulier, ils s’écrivent donc sans s.

Des exemples

On écrit donc des sous-ensembles, e, s, des avant-premières, e, s, des après-midis, i, s, des sans-fautes, e, s, et cetera. Au singulier, un sous-officier sans s, un sans-papier sans s, et cetera.

Remarque

Avant les rectifications orthographiques de 1990, on écrivait des après-ski sans s en raisonnant ainsi : « après LE ski ». On écrivait des sans-faute sans s parce qu’il n’y a pas une seule faute, quand bien même le mot serait au pluriel.

Ce raisonnement logique, qui veut qu’on décompose le nom pour chercher si le sens exige un pluriel ou un singulier, existe toujours mais les rectifications orthographiques de 1990 proposent de le remplacer par la règle que je vous ai exposée. L’autre logique qui est derrière cette nouvelle règle, et qui évite les débats stériles, c’est tout simplement que les noms au pluriel prennent la marque du pluriel, tandis que les noms au singulier ne prennent pas de marque de pluriel, et ce indépendamment de leurs référents ou des objets qu’ils désignent. Ce nouveau raisonnement n’est ni plus logique ni moins logique que l’ancien, c’est simplement qu’il se situe à un autre niveau. L’ancien raisonnement se base sur le sens, tandis que le nouveau se base sur la catégorie grammaticale. Dans le nouveau raisonnement, les noms composés d’une préposition et d’un nom sont ainsi traités comme les noms simples.

Recommended Posts