webleads-tracker

Décortiquons le mot « Éthique »

Le mot du champion

Décortiquons le mot « Éthique »

Décortiquons le mot « Éthique »

L’origine

Le mot éthique vient d’un mot grec signifiant « qui concerne la morale, les mœurs ».

C’est donc sans surprise qu’éthique a désigné initialement, en philosophie, la science de la morale.

Le mot est plus utilisé aujourd’hui comme adjectif, toujours avec le sens de « conforme à la morale », ou comme nom, pour désigner l’ensemble des valeurs morales d’un métier, d’un groupe.

Exemple avec l’adjectif : une conduite éthique est une conduite respectueuse, une conduite altruiste.

Exemples avec le nom : l’éthique des affaires, l’éthique d’entreprise.

La difficulté

Tout d’abord, éthique s’écrit avec un accent aigu. Pour le justifier, découpons le mot en syllabes : é-thi-que. Nous constatons que le e de la syllabe é est prononcé et qu’il termine la syllabe. Il doit donc porter un accent. Et l’accent est aigu puisque la syllabe suivante, thi, a une voyelle qui se prononce.

Ensuite, pensez bien au h immédiatement après le t. Ce h est d’autant plus important que l’adjectif étique sans h existe aussi et donc que le correcteur orthographique ne vous le soulignera pas. Faites le test ! Écrivez une conduite étique sans h et vous constaterez que le correcteur n’y voit que du feu ! Ce qui conduit bien sûr à un faux sens toujours dommageable. Pour votre information, sachez qu’étique sans h signifie « maigre à l’extrême, squelettique ».