Connection Information

To perform the requested action, WordPress needs to access your web server. Please enter your FTP credentials to proceed. If you do not remember your credentials, you should contact your web host.

Connection Type

Décortiquons le mot « Péjoratif »

Le mot du champion

Décortiquons le mot « Péjoratif »

Décortiquons le mot « Péjoratif »

L’origine

Le mot péjoratif vient du latin pejor qui signifie « pire, plus mauvais ».

Un mot péjoratif est un mot qui véhicule une idée négative. Prenons immédiatement quelques exemples.

Le suffixe asse sert à former des mots péjoratifs. Par exemple, le mot blond est neutre quand il est employé tel quel ; il n’est ni négatif, ni positif. En revanche, blondasse, lui, a une connotation négative, autrement dit c’est un mot péjoratif. Autre exemple : tiède, en soi, est neutre mais adjoignez-lui le suffixe asse et le mot devient péjoratif : tiédasse.

Autre suffixe très proche : asser, qui sert à former des verbes. Trainer, trainasser, rêver, rêvasser. Dans les deux cas, on part d’un verbe neutre pour arriver à un verbe péjoratif.

Vous pouvez aussi former des mots péjoratifs avec le suffixe ailler : discutailler, criticailler, trainailler, rimailler (« faire de mauvaises rimes, de mauvais vers, en poésie ») ; avec le suffixe ard : binoclard (« qui porte des lunettes »), pantouflard, soiffard (« ivrogne »).

Les synonymes

Péjoratif est synonyme de dépréciatif, défavorable.

Dans la même famille

Il existe l’adverbe péjorativement. Exemple : ce mot est employé péjorativement.

Le mot pire, le comparatif de mauvais, est lui aussi de la famille puisqu’il vient directement du latin pejor, après s’être quelque peu transformé.

Enfin, sur le modèle de péjoratif, on a créé le mot mélioratif qui, au contraire, qualifie un mot véhiculant une idée positive. Il y a donc des mots péjoratifs, des mots mélioratifs et des mots neutres, bien sûr.