Décortiquons le mot « Vénal »

Le mot du champion

Décortiquons le mot « Vénal »

Décortiquons le mot « Vénal »

L’origine

Le mot vénal vient du latin venalis qui signifie « à vendre ».

En effet, vénal est un adjectif qui qualifie ce qui peut s’acquérir par l’argent.

Le mot peut s’employer péjorativement pour qualifier quelqu’un qu’on peut acheter de manière immorale. Vénal est alors synonyme de corrompu, corruptible, mercantile, cupide.

On dit à propos d’une prostituée qu’elle est une femme vénale, étant donné qu’on peut obtenir ses faveurs par l’argent.

Dans le domaine commercial, le mot est employé de manière neutre. La valeur vénale d’une marchandise est simplement sa valeur correspondante en argent.

Confusion

On ne confondra pas vénal avec véniel. Véniel est un adjectif qui qualifie une faute légère, pardonnable, excusable. On parle de péchés véniels par opposition aux péchés mortels.

Au pluriel

L’adjectif vénal a un pluriel régulier en aux. On dit et on écrit des hommes vénaux. Au féminin : des femmes vénales.

Dans la même famille

On trouve l’adverbe vénalement, qui signifie « de manière vénale », et le nom vénalité, synonyme de corruption. Exemple : compter sur la vénalité du témoin pour qu’il se taise, autrement dit acheter son silence.

Recommended Posts