webleads-tracker

Ces paires de mots que seule une consonne double distingue

L’astuce du champion

Ces paires de mots que seule une consonne double distingue

Ces paires de mots que seule une consonne double distingue

Quelles sont les paires de mots à l’orthographe très proche qui ne se distinguent que par une consonne double ?

La difficulté

Les consonnes doubles servent à distinguer à l’écrit quelques paires de mots dont la prononciation est identique. Voyons quels mots fréquents sont concernés par ce phénomène.

Sale ou salle ?

L’adjectif sale, le contraire de propre, s’écrit avec un seul l : s, a, l, e. Quant au nom féminin salle, s, a, deux l, e, il désigne une pièce d’un bâtiment : salle de bains, salle de réunion.

Date ou datte ?

Une date avec un seul t, c’est un jour ou une année du calendrier. Par exemple, une date de naissance. La datte, d, a, t, t, e, c’est le fruit du dattier, qui est cultivé notamment en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.

Cane ou canne ?

La femelle du canard est la cane ; les deux mots ne prennent qu’un seul n, comme le caneton, d’ailleurs. Quant à la canne, c, a, n, n, e, c’est un bâton qui aide à marcher, ou bien encore une canne à pêche.

Soufre ou souffre ?

Soufre, avec un seul f, désigne une élément chimique. De là vient l’adjectif sulfureux. Quant à souffre avec deux f, il s’agit d’une forme conjuguée du verbe souffrir : il souffre le martyre. Les deux f se maintiennent dans toute sa conjugaison, par exemple dans j’ai souffert, s, o, u, f, f, e, r, t.

Balade ou ballade ?

Une balade avec un seul l, b, a, l, a, d, e, c’est une promenade. Mais une ballade avec deux l, c’est un type de poème ou de chanson.

D’autres exemples

D’autres paires de mots moins fréquents se distinguent par une consonne double. Je citerais par exemple mari et marri, vile (adjectif au féminin) et ville, gale et galle, ou encore les verbes détoner et détonner.