webleads-tracker

Comment écrire le son [ʒ] ? Avec j, g ou ge ?

L’astuce du champion

Comment écrire le son [ʒ] ? Avec j, g ou ge ?

Comment écrire le son [ʒ] ? Avec j, g ou ge ?

Comment écrire le son [Ʒ] ?

La difficulté

Le son [Ʒ] s’écrit tantôt avec un j tout seul, tantôt avec g, tantôt avec g, e.

Notre conseil

Pour savoir comment s’écrit le son [Ʒ], on s’intéresse à son environnement. En effet, selon la position du son [Ʒ] dans le mot, ou selon les lettres qui l’entourent, on observe des régularités.

En début de mot

C’est en début de mot que se trouvent le plus souvent les j : jour, jeune, jeu, juin. Mais, en début de mot, on trouve aussi des g prononcés [Ʒ] ; seulement, ils précèdent nécessairement un e, un i ou un y : geste, géopolitique, gendre, girouette, gymnase.

À l’intérieur du mot

Lorsqu’on rencontre le son [Ʒ] à l’intérieur d’un mot, on peut très souvent reconnaitre un radical. Dans ajuster, on reconnait juste ; dans séjourner, on retrouve jour. Les deux s’écrivent donc de la même façon, avec un j. Idem avec g : dégivrage, givre, engelure, gel. À nouveau, le g ne se retrouve que devant e, i ou y.

Seule exception à ce principe : geôle, synonyme de prison, s’écrit avec un g initial, mais enjôler avec un j.

Par ailleurs, dans la conjugaison des verbes en ger, on trouve g, e : il mangea, g, e, a, nous rédigeons, g, e, o, n, s.

En fin de mot

Enfin, lorsque le son [Ʒ] se trouve à la fin du mot, il s’écrit toujours g, e : belge, ange, piège, éloge, subterfuge.