webleads-tracker

Décortiquons le mot « Découvrir »

Le mot du champion

Décortiquons le mot « Découvrir »

Décortiquons le mot « Découvrir »

L’origine

Le mot découvrir vient du latin et se décompose en dé, le préfixe de séparation, et couvrir.

La conjugaison

Le verbe découvrir est un verbe du troisième groupe.

Pour rappel, les verbes du premier groupe sont les verbes qui se terminent par er. Exemples : chanter, regarder, crier. Ils sont de loin les plus nombreux : il y en a plusieurs milliers.

Les verbes du deuxième groupe sont les verbes qui se terminent par ir et qui ont un participe présent se terminant par issant. Exemples : finir (finissant), rétrécir (rétrécissant), punir (punissant), fournir (fournissant). On en dénombre trois-cents environ.

Tous les autres verbes constituent le troisième groupe, parmi lesquels découvrir. Et aussi apprendre, boire, conduire, écrire, pouvoir, partir, courir, rire, savoir, etc. Il y en a environ quatre-cents.

Les premier et deuxième groupes ont des conjugaisons relativement régulières alors que le troisième groupe est un fourretout, comportant un bon nombre de modèles de conjugaison.

Aviez-vous remarqué que les verbes du premier groupe ne sont pas les seuls à avoir des conjugaisons qui se terminent par un e au présent ? C’est aussi le cas de certains verbes du troisième groupe, tel découvrir, justement : je découvre se termine par e, tu découvres, par es, il découvre, par e. C’est aussi le cas à l’impératif : découvre ! se termine par e.

Dans la même famille

On trouve deux noms communs dérivés du participe passé de découvrir : un découvert, une découverte. Un découvert est notamment utilisé dans l’expression un compte à découvert (c’est-à-dire « un compte en déficit »), tandis que la découverte est l’avancée technologique, la trouvaille scientifique.

Enfin, signalons le découvreur, la découvreuse, « personne qui trouve, qui découvre ».