webleads-tracker

Décortiquons le mot « Pertinent »

Le mot du champion

Décortiquons le mot « Pertinent »

Décortiquons le mot « Pertinent »

L’origine

Le mot pertinent vient du latin pertinens, participe présent du verbe latin pertinere, dans lequel on reconnait les éléments per, préfixe de verbe qui marque le renforcement, et tenere, qui signifie « tenir », « tendre ». Le verbe latin pertinere signifie « tendre complètement vers, aboutir à ». Il a aussi le sens d’« appartenir à ».

L’adjectif pertinent, en français, a d’abord été utilisé en droit pour qualifier des faits se rapportant à une question.

Plus couramment, aujourd’hui, pertinent signifie « qui convient parfaitement à l’objet dont il est question ».

Prenons un exemple : poser une question pertinente, c’est poser une question véritablement en lien avec le sujet. On peut aussi faire une remarque pertinente.

Pertinent est synonyme d’adéquat, approprié, juste, judicieux.

La difficulté

Pertinent s’écrit avec en. Souvenons-nous que pertinent vient directement du participe présent du verbe latin pertinere, verbe en ere, d’où la terminaison de pertinent en ent.

Dans la même famille

On trouve la pertinence, qui s’écrit ence, ainsi que l’adverbe pertinemment, qui s’écrit emment, comme tout adverbe issu d’un adjectif se terminant par ent. Notons que le sens de pertinemment a légèrement dévié dans l’expression courante savoir pertinemment, qui ne signifie pas « savoir de manière adéquate » mais plutôt « savoir certainement et exactement ».

Curieusement, impertinent a lui aussi changé de sens. Du sens d’« inapproprié, incongru », on est passé au sens d’« irrespectueux, insolent ».

Le nom et l’adverbe correspondants, impertinence et impertinemment, ont suivi exactement la même évolution sémantique.

On peut dire que nous sommes en face d’un cas peu fréquent où un adjectif comportant le préfixe in de négation n’est pas le contraire de l’adjectif ne comportant pas le préfixe.