webleads-tracker

Décortiquons le mot « Problème »

Le mot du champion

Décortiquons le mot « Problème »

Décortiquons le mot « Problème »

La difficulté

Problème prend un accent grave et non un accent circonflexe. L’origine de ce doute orthographique est peut-être à chercher du côté de l’adjectif blême, « pâle », qui prend un accent circonflexe. Problème, lui, fait partie des mots dont la famille connait une alternance entre accent aigu et accent grave. Problème, accent grave, mais problématique, accent aigu. Emblème, accent grave, mais emblématique, accent aigu. Galère, accent grave, mais galérien, accent aigu. Prospère, accent grave, mais prospérité et prospérer, accent aigu.

La règle

Vous savez qu’un mot comporte un accent mais vous hésitez entre un accent grave et un accent aigu ? Retenez bien ceci : le e prend un accent grave quand il est suivi d’une syllabe comportant un e muet ; le e prend un accent aigu quand la syllabe suivante comporte une voyelle prononcée. Exemple : modèle, avec accent grave car la syllabe suivante, le, comporte un e muet, mais modéliser, avec accent aigu car la syllabe suivante, li, comporte une voyelle prononcée. D’autres exemples : célèbre, accent grave, mais célébrité et célébrer, accent aigu. Mécène, accent grave, mais mécénat, accent aigu. Mystère, accent grave, mystérieux, accent aigu. Relève, accent grave, relèvement, accent grave aussi puisque la syllabe suivante est dans les deux cas ve, qui comporte un e muet.

La prononciation peut normalement nous aider, même si elle n’est pas toujours respectée : un e accent grave est un e dit ouvert alors qu’un e accent aigu est un e dit fermé. Faites le test ! Votre bouche doit s’ouvrir ou se fermer un peu plus en fonction du type d’accent. Obscène, e ouvert, donc accent grave, mais obscénité, e fermé, donc accent aigu.