webleads-tracker

Décortiquons le mot « Valeur »

Le mot du champion

Décortiquons le mot « Valeur »

Décortiquons le mot « Valeur »

L’origine

Le mot valeur vient du latin valor, qui a les mêmes sens qu’en français d’aujourd’hui, à savoir « qualité d’une personne qui la rend digne d’estime » et « prix d’une marchandise ». On peut donc dire d’une personne qu’elle est de grande valeur. On parle de la valeur d’un bien. On dit parfois d’un objet qu’il a une valeur sentimentale à défaut d’avoir une valeur marchande.

La difficulté

Les noms féminins qui se terminent par [œʁ] s’écrivent eur, sauf heure et demeure qui s’écrivent avec un e final.

Les autres noms féminins en [œʁ], tel le mot valeur, désignent souvent des qualités et sont construits à partir d’adjectifs. Exemples : noir, noirceur ; raide, raideur ; frais, fraicheur (notez que l’accent circonflexe sur le i de fraicheur est facultatif depuis les rectifications orthographiques de 1990) ; laid, laideur ; large, largeur. Ajoutons enfin clameur, hauteur… et erreur, que vous ne commettrez plus !

Dans la même famille

Le premier représentant de cette famille est le verbe valoir.

On trouve parmi les dérivés l’adjectif valeureux (une personne valeureuse) et l’adverbe valeureusement.

Un peu plus éloignés sont les mots vaillant, ancien participe présent de valoir, qui signifie « brave, courageux » et, plus inattendu, vaurien. Eh oui ! Un vaurien, une vaurienne au féminin, c’est proprement la personne qui ne vaut rien.

Et enfin les mots évaluer, évaluation, dévaluer, plus-value, réévaluer, surévaluer.