webleads-tracker

Décortiquons le mot « Proposer »

Le mot du champion

Décortiquons le mot « Proposer »

Décortiquons le mot « Proposer »

Emplois pronominaux

Le verbe proposer peut s’utiliser à la forme pronominale. Rappelons qu’un verbe pronominal est un verbe qui s’emploie avec les pronoms me, te, se, etc. : je me propose, tu te proposes, il se propose. Le verbe pronominal se proposer se construit de deux façons différentes avec, pour chaque construction, un sens différent. On a se proposer de faire quelque chose et se proposer pour faire quelque chose.

Se proposer de faire quelque chose, c’est projeter de faire quelque chose, se donner pour but de faire quelque chose. Exemple : elle s’est proposé de vous apprendre le violon. En d’autres termes, elle s’est fixé comme objectif de vous apprendre le violon.

Se proposer pour faire quelque chose, c’est s’offrir pour faire quelque chose, présenter sa candidature pour faire quelque chose. Exemple : elle s’est proposée pour arroser vos plantes. Vous cherchiez quelqu’un pour arroser vos plantes pendant vos vacances, elle s’est portée volontaire, elle s’est proposée.

La difficulté

Attention ! En fonction de la construction, le participe passé s’accorde ou pas.

La phrase elle s’est proposé de vous apprendre le violon s’analyse en elle a proposé à elle de vous apprendre le violon. Le s’, qui remplace à elle, est un complément d’objet indirect et non un complément d’objet direct. L’accord de proposé n’a pas lieu.

À contrario, la phrase elle s’est proposée pour arroser vos plantes s’analyse en elle a proposé elle pour arroser vos plantes, comme elle aurait pu proposer sa sœur. Le s’, qui remplace elle, est donc bien un complément d’objet direct. On doit accorder proposée au féminin singulier.

En résumé, on écrit elle s’est proposé de faire quelque chose mais elle s’est proposée pour faire quelque chose.