Décortiquons le mot « Hypocrite »

Le mot du champion

Décortiquons le mot « Hypocrite »

Décortiquons le mot « Hypocrite »

L’origine

Hypocrite est d’origine grecque. Ce mot désigne dans cette langue un acteur, la personne qui répond, qui interprète, qui joue, qui feint. De là, il n’y a qu’un pas pour arriver au sens français moderne de « personne qui affecte des sentiments, religieux à l’origine, quelconques par la suite ». Parmi les synonymes d’hypocrite, on trouve fourbe, imposteur, faux cul, tartufe.

Notez que le mot tartufe vient du personnage de la pièce de Molière, Tartufe ou l’Imposteur, qu’il s’écrit avec un ou deux f, qu’il ne prend pas de majuscule quand il est employé comme nom commun puisqu’il est passé maintenant dans la langue courante et qu’il se met au pluriel avec un s.

Hypocrite s’emploie comme nom (un hypocrite, une hypocrite) ou comme adjectif (une attitude hypocrite).

Dans la même famille

Le comportement de l’hypocrite est l’hypocrisie. Le mot a eu la même évolution sémantique qu’hypocrite : hypocrisie signifiait en grec « réponse », puis « représentation d’un personnage de théâtre, jeu d’un acteur » et « dissimulation ». L’adverbe correspondant est hypocritement.

La difficulté

Hypo, en grec, signifie « sous, en dessous » et est l’équivalent du latin sub. Hypo est l’opposé de la racine hyper, qui signifie « sur, au-dessus », équivalent du latin super. On retrouve les préfixes hypo et hyper dans de nombreux termes scientifiques : hypocalorique et hypercalorique (« faible en calories », « riche en calories »), hypoglycémie et hyperglycémie (« manque de sucre », « excès de sucre »), hypertrophie (littéralement « excès de nourriture »), hyposodé (« pauvre en sel »).

Recommended Posts