webleads-tracker

Décortiquons le mot « Humble »

Le mot du champion

Décortiquons le mot « Humble »

Décortiquons le mot « Humble »

L’origine

Vous connaissez l’humus, cette matière issue de la décomposition de végétaux ou d’animaux ? Figurez-vous qu’humus est un mot latin qui signifie « le sol, la terre » et qui est à l’origine d’un autre mot latin, humilis, qui signifie « peu élevé, bas, près du sol ». Et c’est précisément ce mot qui a donné le français humble.

On comprend donc pourquoi humble est un adjectif qualifiant une personne qui fait preuve de modestie, qui s’abaisse volontairement. Humble est alors synonyme de modeste, effacé et contraire de fier, hautain, arrogant.

L’adjectif humble signifie aussi « de condition sociale modeste ». On parlera d’une famille humble. Humble est alors synonyme de modeste, pauvre, simple. Dans ce sens, on peut employer humble comme nom commun dans l’expression les humbles, qui désigne les petites gens.

Signalons enfin l’expression à mon humble avis, souvent employée ironiquement.

Prononciation

Le h du mot humble permet la liaison. On dit donc, avec la liaison, un humble personnage ([œ̃nœ̃bl]), des humbles personnages ([dezœ̃bl]) et, avec l’élision, l’humble personnage ([lœ̃bl]). On dit que c’est un h muet. À l’inverse, le h de l’adjectif haut ne permet ni liaison ni élision. On dit donc, sans la liaison, un haut personnage, des hauts personnages et, sans l’élision, le haut personnage. On dit que c’est un h aspiré.

Dans la même famille

Sont de la même famille l’adverbe humblement, le nom commun humilité (« caractère d’une personne humble » ; exemple : répondre avec humilité), le verbe humilier (« rabaisser quelqu’un, le vexer » ; exemple : humilier quelqu’un en public) et son dérivé humiliation.