webleads-tracker

Décortiquons le mot « Pathétique »

Le mot du champion

Décortiquons le mot « Pathétique »

Décortiquons le mot « Pathétique »

L’origine

Le mot pathétique vient de pathetikos, un mot grec apparenté à pathos, qui signifie « souffrance ». Pathetikos signifie « souffrant, malade », « susceptible d’émouvoir par cette souffrance ». C’est ce dernier sens de « qui émeut, qui touche » qu’a conservé le mot pathétique.

Est pathétique la personne, ou la chose, qui provoque une émotion vive liée à la douleur, à la tristesse. C’est un synonyme de poignant, touchant, bouleversant, dramatique.

Les emplois

Le mot pathétique a été initialement employé dans les arts, en musique notamment. Je vous renvoie à la sonate pour piano n° 8 de Beethoven et à la symphonie n° 6 de Tchaïkovski, dites Pathétiques.

Aujourd’hui, pathétique a aussi acquis le sens de « lamentable, pitoyable », sens clairement péjoratif. Exemple : il se plaint sans cesse, cela en devient pathétique.

La difficulté

Attention à l’orthographe de pathétique ! Path, avec un h, se retrouve dans tous les mots de la famille, comme nous le verrons juste après, et le suffixe tique, sans h, se retrouve dans bon nombre d’adjectifs qui signifient « en lien avec ». Exemples : pneumatique, pragmatique, aquatique, médiatique.

Dans la même famille

On trouve l’élément pathie dans, par exemple, empathie (littéralement « souffrir dedans »), sympathie (littéralement « souffrir avec ») et les dérivés empathique, sympathique, et aussi sympathiser, sympathisant.

On trouve aussi quantité de termes du vocabulaire médical, dans lesquels l’élément pathie a le sens de « pathologie » : myopathie (« maladie des muscles »), naupathie (c’est le nom scientifique du mal de mer), encéphalopathie (« maladie du cerveau »), ostéopathie (« maladie des os »).