webleads-tracker

Décortiquons le mot « Susceptible »

Le mot du champion

Décortiquons le mot « Susceptible »

Décortiquons le mot « Susceptible »

L’origine

Susceptible est un adjectif qui vient d’un mot latin signifiant « prendre par-dessous », « prendre en charge », « assumer », « subir ».

Susceptible qualifie tout d’abord une personne sensible, une personne qui se vexe, une personne offensée facilement par des propos ou des actes non nécessairement dirigés contre elle. Une personne susceptible est une personne touchée dans son amour-propre.

Susceptible entre aussi dans la tournure susceptible de, qui signifie « qui a le potentiel de ». Par exemple, une méthode susceptible d’être améliorée est une méthode qui peut être améliorée. Autre exemple : vous êtes la seule personne susceptible de nous aider, autrement dit la seule qui peut nous aider.

La difficulté

On reconnait dans susceptible les éléments sus, apparenté au latin sub, qui signifie « sous, dessous », et ceptible, apparenté au latin capere, qui signifie « prendre ». Donc le sc de susceptible est composé du s appartenant au préfixe et du c appartenant au radical. Contrairement à souscrire, par exemple, dont le sc appartient au radical script, qui évoque la notion d’écriture.

Dans la même famille

Il existe un dérivé courant : susceptibilité. Exemple : veillez à ménager leur susceptibilité.

On retrouve fréquemment le préfixe sub en français : subaquatique, qui signifie « sous l’eau », subdiviser, qui signifie « diviser en sous-parties », etc. De même, capere a donné naissance à une famille nombreuse dans le vocabulaire contemporain : capter, chasser, acheter et les verbes apercevoir, percevoir, recevoir, concevoir, dans lesquels on retrouve le sens de « prendre ».